La nourriture provoque davantage de cancers que la pollution

(30-Mar)  Les gens risquent davantage de développer un cancer en mangeant la nourriture courante qu'en respirant un air pollué, affirme un cancérologue italien réputé. Lors d'une conférence organisée récemment à Rome, Umberto Veronesi, un ancien ministre de la Santé italien qui dirige aujourd'hui l'Institut Européen d'Oncologie à Milan, a affirmé que "la nourriture que nous consommons contient un certain nombre de substances provoquant des cancers. La pollution atmosphérique, de ce point de vue, est bien moins dangereuse", selon le scientifique. Il estime que 30 pc des tumeurs cancéreuses sont causées par ce que nous mangeons. "Un des meilleurs moyens de se prémunir contre la formation de cancers est de manger moins", indique Umberto Veronesi. Le cancérologue affirme que la farine de maïs est l'un des aliments les plus dangereux, de nombreuses variétés de celle-ci contenant des concentrations extrêmement inquiétantes d'aflatoxin, un cancérigène potentiel du champignon Aspergillus. Des agents cancérigènes sont également présents dans le lait ainsi que dans d'autres denrées animales. Pour Umberto Veronesi, la meilleur défense contre la formation de cancers est une alimentation frugale, avec beaucoup de fruits et de légumes. (VVA)




 

THE HEALTH NEWS 2016